Airbnb: succès ou échec pour la location de chalets au Québec?

13 janvier 2013
par Hugo Fournier

Parce que l’entreprise américaine basée à San Francisco a reçu son lot de couverture médiatique tant aux États-Unis qu’au Canada (parution à Salut Bonjour! tout dernièrement), vous remarquerez qu’il s’agit du nouveau site cool dont tout le monde parle. Il m’est impossible de prévoir l’avenir mais je me pose la question suivante:  pour les propriétaires de chalets à louer au Québec, pouvons-nous s’attendre à un incroyable levier pour les ventes, à un simple canal de communication additionnel ou encore à un feu de paille comme on en rencontre parfois sur le Web?

Expérience à présent

En premier lieu, l’interface est très invitant et digne d’un site « hip » du moment. Par le fait même, je dois avouer que l’expérience utilisateur est excellente et incroyablement simple. Inscrire les Chalets de la Haute s’est résultée d’une expérience sans bogue, ni frustration. Toutes les commandes sont très instinctives et les multiples subtilités disponibles prouvent qu’ils ont fait beaucoup de recherche et développement afin de vraiment offrir les fonctions essentielles pour les propriétaires de chalets ou maisons à louer.

Le profil des Chalets de la Haute

Voici ce qu’a l’air le profil des Chalets de la Haute.

Tout a été pensé: nombre de nuitée minimum, le système de calendrier ultra complet, la possibilité de faire des offres spéciales, le niveau de restriction dans les politiques d’annulation, le coût associé aux visiteurs additionnels, etc. Nommez la fonction et elle sera probablement disponible.

Le fait que Airbnb soit également un média social peut vraiment contribuer à faire connaître les Chalets de la Haute dans le petit marché de la location de chalets au Québec.

L’impact sur notre entreprise de chalets à louer

Seul l’avenir nous le dira, mais il est impressionnant de voir déjà le nombre de chalets à louer en Gaspésie qui y sont inscrits. Cependant, force est de constater que le site semble montrer une vocation très « internationale » dans la mesure où les clients potentiels, disons de Montréal, regarderont pour un logis en Italie sur Airbnb mais le site ne sera pas leur référence pour planifier leur petite vacance au Québec.

De plus, du côté du locateur en soit, nous sommes dans l’obligation d’indiquer un prix avec taxes incluses et d’élever légèrement ce dernier en raison d’éponger la commission prise par le site. Bref, bien que nos chalets à louer et notre site demeurent paradisiaques ;), ils paraissent plus dispendieux donc moins attrayants.

Le futur de Airbnb

Pour l’instant, j’estime que le site sera un potentiel canal de communication supplémentaire à notre très petit « écosystème ». Pour faire une histoire courte, le site nous permet une présence de plus sur le Web donc une présence potentiellement accrue dans les moteurs de recherche et globalement plus d’opportunités d’être considérés par des clients potentiels. Pour ce qui est de la conversion pure, je demeure sceptique. On s’en reparlera!

Et vous qu’en pensez-vous? Avez-vous déjà utilisé Airbnb ?

Hugo

 

Catégories : → Chalets à louer en Gaspésie, Chalets à louer Québec, Gaspésie, Haute-Gaspésie, Technologie

7 commentaires

  1. Fred Fortin dit :

    Nous avons utilisé Airbnb pour des vacances à Manhattan et tout s’est déroulé à merveille. Il faut dire que Airbnb offre une ssécurité autant pour la personne qui loue que celle qui achète du temps dans votre chalet. Il y a souvent des attrapes sur le net pour des locations mais avec Airbnb le seul risque que vous avez c’est d’être déçu des services que vous avez. Je n’hésiterais pas à réutiliser Airbnb pour mes vacances autant au Québec qu’a l’étranger. En passant je tiens à vous féliciter pour votre présence sur le web et les médias sociaux, vous faites du bon travail, étant dans le domaine du web j’aime les initiatives comme la vôtre et j’espère que vous en êtes fiers.

    • Hugo Fournier dit :

      Bonjour M. Fortin,

      Merci pour les bons mots et merci aussi d’apporter la face « locataire » de Airbnb! Il faudra un jour ou l’autre que je teste l’outil en tant que locataire. En effet le côté sécurité est un autre pillier que j’ai omis de mentionner, et ce autant pour nous locateurs qui devons recevoir les fonds de Airbnb que pour le locataire qui doit soumettre des sommes importantes.

      Au plaisir de se recroiser sur le blogue,

      Hugo

  2. martine dit :

    Airbnb est ce qui m’a permis de vous découvrir. Je n’ai que des bonnes expériences de location. New-York, Nouvelle-Angleterre, Charlevoix.

    • Hugo Fournier dit :

      Bonjour Martine,

      Merci de partager votre expérience! De notre côté, nous ne sommes pas encore convaincu de l’outil mais nous allons laisser une chance au coureur!

      Hugo Fournier

  3. Mireia dit :

    Merci pour votre blogue, très intéressante découverte.
    Airbnb c’est tout de même une plateforme qui aide à la fois l’habitant cherchant un complément de revenu et le touriste qui ne veut pas passer par le circuit habituel.
    Une belle avancée, même pour les propriétaires de maison secondaire.
    On voit que le lobby du tourisme n’est pourtant pas prêt à perdre des parts de son gâteau.
    http://fr.canoe.ca/argent/planifier/budget/archives/2014/05/20140513-152546.html
    S’il est acceptable que des taxes soient prélevées sur les revenus comme tout revenu complémentaire, on ne peut pas, en tout cas on ne devrait pas considérer ça comme part de l’industrie touristique, à mon humble avis.
    De mon côté ni mauvaise ni bonne expérience, je suis toujours passé par Kijiji ou par des amis pour louer la fin de semaine ou en vacances.

    • Hugo Fournier dit :

      Merci pour votre commentaire! Oui en effet la plateforme ouvre un grand débat. En tant que locateur de chalets de villégiature (donc du côté de l’industrie touristique), il est difficile de se plaindre car nous utilisons AirBnB comme un autre canal de distribution qui nous offre un peu plus de visibilité. Nos moyens de communications étant très faible, AirBnB est donc un bon petit levier pour notre notoriété.

      Merci encore et n’hésitez pas pour toutes questions sur nos chalets!

  4. Hélène dit :

    Bonjour, je suis à Rimouski et j’ai un chalet à louer. Je me questionne si le site de Airbnb est le meilleur pour moi! Pour vous depuis tout ce temps, il vous apporte des clients?
    merci!

Laissez un commentaire à Mireia